Ses Origines

Tout à commencer dans la petite salle de vote à Picarrou lors d’un entretien entre l’ancien maire Christian Brunet et le futur entraîneur du club : l’idée d’un club à Cintegabelle de judo et de Sambo était née.

Le samedi 24 juillet 1999 à 20 h 30 dans la même salle avait lieu l’assemblée générale constitutive en présence de Franck GERARDS Président du Comité Régional Sambo, Roland TEXCIER Président du Comité Départemental Sambo, Emilienne PIC adjointe à la mairie qui s’impliqueront dans le club puisqu’ils feront parties du comité directeur ou des commissaires aux comptes. D’autres membres de la mairie et des habitants du village étaient venus assister à la naissance.

Dés septembre, les cours commençaient à la salle des fêtes G. BOUFFIL. Le premier journal démarrera en octobre pour faire le lien entre parents, judokas, samboistes et le comité directeur du club afin de promouvoir les sports pratiqués au club mais aussi la convivialité.
Il sera lancé un concours à cette occasion pour la création de la mascotte du club et l’écusson qui sera « GABELLOUP » le dessin choisit ayant été fait par Delphine LECHALUPE un copain d’A. MALPEL le finalisera pour devenir celui que vous voyez sur les judogi ou les kurka.

Le premier Trophée du code moral sera remis pour la première fois à Romain CUBERO, trophée qui est remis en jeu depuis trimestre en moyenne.
1999 sera aussi l’année de l’implication du club dans la vie de la commune avec la première participation au Téléthon. Il y aura aussi la première compétition de judo après seulement 4 mois d’existence à Castanet.
Nous avons participé en décembre à une démonstration avec le club de G.R.S. qui a obtenu un franc succès.

La première médaille d’or de judo est obtenue par Delphine LECHALUPE à la compétition de Pins Justaret.
Le dimanche 9 avril 2000 le club participe à son premier challenge A. BARTHÉLÉMY compétition organisé par Jacques à Toulouse (Judo Club Pradettes).

« Le club est bien planté, tourné vers l’avenir. Il fera sa place sur la région soyons en surs ! Au 21° siècle il faudra compter sur le C.J.S. » parole prémonitoire car, quelques mois plus, Jacques qui s’est remis à la compétition gagne les championnats nationaux de sambo à Maronne .

Mais 2001 est l’année qui restera gravé dans la mémoire régionale à cause de la catastrophe d’ A.Z.F., et pour le club et sa famille, par le « putain de train » qui nous a fauché Sébastien LECHALUPE, qui dès le début du club grâce à son enthousiasme et sa bonne humeur, avait trouvé sa place dans nos cœurs et nos cours.
La vie tourne et début octobre, à Menton, Jacques devenait à la surprise générale CHAMPION DU MONDE de Sambo sportif.

Depuis le club a continué son bout de chemin les cours se sont étoffés le club a changé de lieu de pratique et les résultats s’enchaînent avec la notoriété qui va avec, tant sur le plan national qu’international.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message